Info-Méningocoque

Méningites et septicémies à Méningocoque

Les vaccinations

Imprimer

Les méningocoques sont responsables chaque année en France de 500 à 800 cas de maladies. Il existe plusieurs types de méningocoques, répartis en différents groupes. Les principaux groupes sont le B représentant 68 % des cas, suivi du C représentant 18 %. Les groupes W et Y représentent respectivement 7 et 6 % des cas (données 2012).

Actualités au 19 janvier 2015
En raison de difficultés durables d’approvisionnement de certains vaccins, un flux tendu de vaccins méningococciques C monovalents est attendu. Dans ce contexte de tension, les recommandations de vaccination contre les IIMC ont été transitoirement modifiées après avis du Haut Conseil de santé publique :
  • enfants âgés de 1 à 4 ans : vaccination avec les vaccins Neisvac® ou Menjugatekit®
  • sujets de 5 à 24 ans : utilisation de vaccins tétravalents conjugués : Nimenrix® ou Menveo®.
Ces vaccins sont disponibles dans les pharmacies à usage intérieur des établissements de santé (listes consultables sur les sites des Agences régionales de santé (ARS)) et sont dans ce cas pris en charge par l’assurance maladie comme tout médicament. Les vaccinations peuvent également être réalisées gratuitement dans les centres de vaccination et les services de protection maternelle et infantile (PMI).

Pour en savoir plus : www.sante.gouv.fr.

Depuis 2010, le vaccin contre le méningocoque C est recommandé pour TOUS les nourrissons à l'âge de 12 mois et remboursé à 65 %. La vaccination est également recommandée pour TOUS les enfants, adolescents et les jeunes adultes non encore vaccinés JUSQU'A 24 ans. Ce rattrapage jusqu'à 24 ans est essentiel pour assurer la protection rapide des enfants, adolescents et jeunes adultes, qui sont plus particulièrement exposés, mais aussi pour assurer indirectement la protection des personnes non vaccinées comme les nourrissons de moins de un an.

Les vaccins contre le méningocoque C sont commercialisés sous les noms de Meningitec®, Menjugate kit®, Neisvac®. Ces vaccins sont très bien tolérés. Après l'injection, des réactions mineures, rougeur, douleur au point d'injection, irritabilité et fièvre sont souvent observées. Malaise et maux de tête surviennent quelquefois chez les grands enfants.Une seule injection est nécessaire, il n’y a pas besoin de rappel..

D'autres vaccins sont efficaces contre les autres sérogroupes de méningocoques mais aucun ne protège contre tous les méningocoques à la fois.
Les vaccins dirigés contre les 4 groupes A, C, W, Y sont généralement utilisés en cas de risque lié à une fragilité particulière (par exemple, les personnes qui n'ont pas ou plus de rate) ou à une exposition spéciale (autour d'un cas dû au groupe A, W ou Y, voyage dans un pays exposé et à certaines périodes de l'année…). La vaccination contre les 4 groupes A, C, Y, W est obligatoire pour les personnes se rendant en pèlerinage à La Mecque. Les vaccins actuellement disponibles en France sont des vaccins commercialisés sous les noms de Menveo® (à partir de 2 ans) et Nimenrix® (à partir de 1 an).

Un vaccin plus ancien dirigé contre les méningocoques A et C, commercialisé sous le nom de vaccin méningococcique A + C polyosidique ®,est utilisé seulement dans des indications très restreintes visant la protection contre le groupe A chez les enfants de 6 à 11 mois.

Le vaccin contre le ménigocoque B (Bexsero ®) a obtenu une autorisation de mise sur le marché européenne pour protéger contre les infections invasives à méningocoque B. En France, il n'est recommandé que pour les personnes à risque élevé (dû à leur profession, ou leur état de santé) ainsi que dans des situations particulières (cas groupés de la maladie, situation épidémique liée à une souche couverte par ce vaccin).

Vous pouvez contracter une infection même si...
  • Vous êtes vacciné(e) : aucun vaccin ne protège contre tous les groupes de méningocoques
  • Vous avez déjà eu une infection à méningocoque : vous êtes immunisé(e) uniquement contre le méningocoque qui vous a rendu(e) malade.

Pour en savoir plus : Points d'information de l'ANSM
Si vous souhaitez des informations supplémentaires, parlez-en à votre médecin.


Info-Méningocoque est un site d’information sur les infections invasives à méningocoques de l’Inpes et du Ministère en charge de la Santé.
Etat des connaissances : Janvier 2015