Info-Méningocoque

Méningites et septicémies à Méningocoque

Que faire en cas de signes d'alerte ?

Imprimer

Un de ces deux signes , brutalement apparu doit vous alerter :

  1. Une fièvre élevée, mal supportée : on n’est pas comme d’habitude, on est abattu, on se sent très mal.
  2. Une ou des taches rouges ou violacées (purpura) n’importe où sur la peau.

Si l’un de ces signes d’alerte apparaît, ou au moindre doute, CONTACTEZ EN URGENCE LE 15 OU VOTRE MEDECIN TRAITANT.

Même après un premier avis médical rassurant, surveillez le malade (y compris la nuit) et n’hésitez pas à consulter de nouveau en urgence, en cas d’aggravation ou d’apparition de nouveaux signes. Les infections graves à méningocoque peuvent avoir un début progressif et être de diagnostic difficile pour le médecin.

En cas de fièvre élevée, examinez le malade : déshabillez-vous ou déshabillez votre enfant ou votre bébé complètement (enlevez vêtements, tee-shirts, culottes, couches…) à la recherche de taches rouges ou violacées (purpura) n’importe où sur la peau.

En savoir plus sur les autres signes, notamment pour les nourrissons qui parfois n’ont pas de fièvre mais une baisse de la température du corps appelée hypothermie.


Info-Méningocoque est un site d’information sur les infections invasives à méningocoques de l’Inpes et du Ministère en charge de la Santé.
- Etat des connaissances : Mai 2012